Nous vous expliquons tout sur les différents modes de garde !

Le champ lexical rattaché à la garde d'enfants peut s'avérer un peu confus parfois, alors un petit éclaircissement s'impose. 


1. La baby-sitter
C'est généralement le terme employé pour parler de la personne à qui l'on va confier ses enfants pour une soirée, ou quelques heures.
Chez soi ou dans tout autre lieu de son choix. Son intervention est exceptionnelle ou fréquente mais pas régulière. Elle est généralement rémunérée à la fin de la garde et payée au réel des heures effectuées et vous pouvez la déclarer à l'issue de la garde ou en fin de mois.


2. La nounou
Il s'agit de la personne qui garde vos enfants à votre domicile.
Elle peut les garder à temps plein ou à temps partiel. Vos enfants peuvent être bébés ou scolarisés. Son intervention est régulière, plusieurs fois par semaine (ou tous les jours) avec des heures définies à l'avance. Votre nounou est votre salarié(e), vous êtes liés par un contrat de travail et vous la déclarez chaque mois. Ou encore, elle a un statut d'indépendant(e) déclaré(e) auprès des SAP (Services A la Personne) et peut vous faire une prestation de garde d'enfant (vous serez dans ce cas là, son client).


3. La garde partagée
Il s'agit là de partager, avec une autre famille, les frais de garde de votre nounou à domicile.
Dans ce cas, la nounou que vous avez recrutée peut garder votre enfant et celui d'une autre famille chez vous et au domicile de l'autre famille. Ce qui vous permet de réduire considérablement votre budget de garde d'enfant puisque le salaire de la nounou est porté par les 2 familles. Concrètement, si votre nounou est payé(e) 10€/heure (hors charges sociales), chaque famille devra débourser 5€/h (si les 2 familles sont sur le même nombre d'heures de garde par semaine ou au prorata du nombre d'heure si le planning n'est pas précisément le même pour les 2 enfants).


4. L'assistant(e) maternel(le)
L'assistant(e) maternel(le) garde les enfants à son domicile.
Ce mode de garde nécessite impérativement un agrément qui est délivré par le Conseil Départemental après étude du dossier et qui est valable 5 ans. C'est au nombre maximum de 4 enfants de moins de 3 ans que l'assistant(e) maternel(le) peut accueillir à son domicile. Son domicile étant soumis à des règles strictes d'hygiène et sécurité. 


5. Au pair
La jeune fille au pair (ou le garçon au pair! même s'il y en a moins  ) doit avoir entre 18 et 30 ans et venir d'un pays étranger.
Il ou elle vient chez vous pour apprendre la langue et en contrepartie se doit d'assurer 30h/semaine maximum de garde de vos enfants (sorties d'école, soirées….).
Vous devez, à vos frais, l'héberger dans une chambre seul(e), la (le) nourrir, la (le) blanchir, lui donner de l'argent de poche et lui laisser le temps de suivre ses cours. Elle (il) doit également avoir 1 jour complet de libre dans la semaine (et que ce jour soit un dimanche au moins une fois par mois). Etant donné les conditions de sa venue, il s'agira principalement d'enfants scolarisés. Vous devez établir un contrat avec votre salarié(e) au pair, vous trouverez les principales informations sur le site du service public . Vous pouvez également faire appel à l'union française des agences au pair pour vous accompagner dans vos démarches.
Cet article a-t-il répondu à vos questions ?
Merci !